Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Aménagement du square de Boston

Square-ProjetFDA.jpgAprès 3 années de flottement, l’aménagement du square de Boston prend forme avec un budget revu à la hausse et des espaces aménagés revus à la baisse.

 

En effet le projet initié par François d’Aubert, ancien maire de Laval, prévoyait cet aménagement pour un coût global estimé à 1 million d’€. Une 1ère tranche des travaux a été inscrite au budget 2007 pour 400 000 € se concrétisant par la plantation d’un nouvel alignement de 75 platanes le long de la rue du Vieux Saint Louis dés décembre 2007 et non pas en 2009 et une 2ème tranche de travaux inscrits au budget 2008 pour une fin de chantier dés début 2009.

Ce projet d’aménagement a été abandonné par M. Garot sous prétexte qu’il était pharaonique et que les finances de la ville ne permettaient pas de le réaliser. Trois années plus tard, l’addition commence à s’allonger pour dépasser au final le million d’€ prévu initialement : 400 000 € de platanes, 700 000 € votés en 2010 pour l’aménagement de l’esplanade et des espaces verts auxquels s’ajoutent plus de 200 000 € de gradins. Le budget final s’élève aujourd’hui à près de 1 300 000 € TTC !

Trois enseignements doivent être tirés de la gestion du projet d’aménagement du square de Boston :

-         préparer les projets en amont au lieu de rajouter des avenants au gré de l’humeur du jour,

-         ne pas manipuler l’opinion publique pour justifier une augmentation des impôts qui sert aujourd’hui à payer des projets mal ficelés ou des projets inutiles comme une structure flottante par exemple,

-         assurer la continuité des projets initiés par l’ancienne majorité municipale pour éviter au contribuable des surcoûts liés au retard pris par les chantiers, comme c’est le cas malheureusement de la ZAC de la gare.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article