Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Congrès UMP _ Débat télévisé JF. Copé- F. Fillon

Hier soir, nous avons assisté pour la première fois à un débat de primaire médiatique pour la présidence d’un grand parti, le nôtre, l’UMP.

 

Il s’agit d’un pari gagné pour notre famille politique face à une gauche qui a décidé d’écarter les adhérents du choix de leur secrétaire général incarné aujourd’hui par M. Désir après sa désignation par Mme Aubry dans les arrières cuisines de la rue Solférino.

 

Par ailleurs, ce débat a montré, à tous les Français, que nous avons au sein de nos rangs des hommes de qualité et d’expérience dont notre pays a besoin aujourd’hui plus que jamais pour faire face à l’amateurisme du couple exécutif de gauche Hollande-Ayrault.

 

Nous avons vu et entendu deux candidats qui se sont refusés à un droit d’inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy tout en insistant sur le courage et le volontarisme dont il a fait preuve pour réformer comme jamais notre pays malgré la succession des crises depuis 2008.

 

Aussi bien Jean-François Copé que François Fillon, ont eu une position claire quant à une alliance hypothétique avec le Front national tout en se positionnant sans équivoque sur des sujets de société qui inquiètent nos concitoyens et qui touchent à l’équilibre et à la stabilité même de notre société tels que le mariage pour tous et l’homoparentalité, le vote des étrangers…

 

Ce débat a également permis de mettre en avant d’autres points de convergence notamment sur les questions économiques en termes de compétitivité et de financement de nos entreprises en prônant un retour sur les 35h et en engageant une révision du code du travail tout en insistant sur la nécessité d’engager un plan drastique de réduction des dépenses publiques.

 

Chaque adhérent a pu se faire une opinion sur l’ambition que nos deux candidats ont pour la droite et pour notre pays avec un objectif commun : battre autant le Parti socialiste que le Front national.

 

Pour ma part, je sors de ce débat ravie et fière mais avec deux interrogations :

-         Est-ce que le Sarkozysme fut une parenthèse ou l’élément déclencheur d’une droite qui s’assume et qui est fière des valeurs qu’elle incarne ?

-         Ce qui nous rassemble n’est-il pas au final la passion de la France ? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article