Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Emploi : Plus d’efficacité et moins d’assistanat

Les Français n'ont pas eu besoin d'énormément de temps à ne pas soutenir la politique du gouvernement : depuis la profession de foi des 60 propositions, les plus anecdotiques sont menées au pas de course avec de nombreuses chutes et les plus fondamentales décalées ou abandonnées. En effet, rédiger une loi et se faire « retoquer » par le conseil constitutionnel relève de l'amateurisme par méconnaissance des principes fondamentaux de la République ou alors constitue un bon moyen de ne pas assumer la transformation de postures électoralistes en décisions pour le pays.

Cette fois-ci, c’est au tour de la Cour des Comptes et de son Premier Président, Didier Migaud (PS), de fustiger la politique du gouvernement en matière d'emploi en préconisant plus d'efficacité et moins d'assistanat. L’institution, conformément à l'analyse et à la politique de Nicolas Sarkozy, déclare la générosité française trop grande vis-à-vis du statut de chômeur ; le retour à l'emploi doit se nourrir de l'énergie des personnes qui ne peuvent se satisfaire d'un non-emploi trop long plutôt que de maintenir des conditions léthargiques d'assistanat. A l'époque, la vertueuse cohorte socialiste s'élevait contre ce discours clivant les français !

Les réformettes du gouvernement vont toutes coûter très cher avec des effets incertains dans un contexte de crise économique difficile : le recours aux emplois aidés dans des administrations dont les comptes sont déjà dans le rouge, le contrat de génération dont l'effet était lui-même remis en cause par la première secrétaire du parti socialiste, et les autres grandes idées énoncées ou à venir ne tournent pas la France vers le succès. 

En synthèse, ce dont les Français sans emploi ont besoin rapidement, ce sont des entreprises qui embauchent : au lieu de cela, il doit être certainement normal de fustiger l'entrepreneur, prendre des mesures timorées pour améliorer la compétitivité des entreprises, effort contre nature pour des socialistes découvrant les rouages de l'économie réelle, et embaucher des fonctionnaires à tour de bras pour grever encore le pouvoir d'achat des forces vives (entreprises et salariés). L'accord timide de flexisécurité signé entre le patronat et trois syndicats (CFDT, CGC, CFTC) constitue, selon le gouvernement, une victoire historique sans compter le refus traditionnel de la CGT et de FO : ce petit pas ne compensera pas la méfiance des entreprises suite à la salve d'impôts qui se sont abattus sur elles comme sur les salariés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article