Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

JCB ou M. Je Cumule Beaucoup

A l’occasion du conseil municipal du 22 octobre 2012, les élus de l’opposition ont voté contre la désignation de Jean-Christophe Boyer comme représentant de la ville au sein du conseil d’administration de Méduane Habitat.
En juillet 2012, M. Boyer, fraîchement désigné Maire de Laval,  répétait à qui veut l’entendre, qu’il souhaitait être un maire présent et disponible. Qu’en est-il en réalité ?
En 3 mois de mandat M. Boyer Maire de Laval, se fait élire Président de Laval Agglomération, Président du conseil d’administration du CCAS, de l’hôpital, de l’IUT… tout en restant Président de LMA (Laval Mayenne Aménagement) et Conseiller général de la Mayenne.
Et dans peu de temps Président de Méduane Habitat, comme l’a été M. Garot avant lui.
Il est aussi Conseiller technique au Cabinet ministériel de la Fonction Publique à Paris. Cette fonction nécessite, à elle seule, une semaine pleine de travail et une présence constante et permanente auprès du ministre que l’on assiste : réunions d’agendas, réunions interministérielles, rendez-vous auprès ou la place du ministre, séances des questions d’actualités, discussions des propositions ou projets de lois au Parlement, visites et déplacements sur le terrain…
A qui peut-on faire croire que ce poste, en principe très prenant, est compatible avec les multi-mandats de M. Boyer ?
Comment peut-on faire croire que l’on sera proche des Lavallois, disponible et présent sur le terrain, comme l'affirme haut et fort M. Boyer, le temps d’un week-end ?
Qui est-ce qui reste à Laval pour prendre les décisions entre le lundi soir et le vendredi matin maintenant qu’il n’y a ni Maire ni Maire-bis ?
La ville de Laval est-elle condamnée depuis 2008 à n’être qu’un marche-pied aux ambitions ministérielles de ses maires ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article