Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

"L'invention de la diversité" Réjane Sénac

 

Rejane-Senac.jpgLe livre de Réjane Sénac "L'invention de la diversité" est en librairie. Réjane Sénac, chargée de recherche au CNRS m'a interviewée en 2009 sur ma position sur la parité, la diversité et la discrimination positive. Extrait p231 "...Samia Soultani-Vigneron secrétaire nationale en charge de la parité et de l'égalité professionnelle à l'UMP à la date de l'entretien, conseillère municipale d'oppositio...n à Laval, appelle elle aussi à la vigilance face à ces stratégies de recrutement qui cristallisent un double malaise. Un malaise des Français de souche qui se disent : elle m'a peut être pris ma place parce qu'elle est femme et maghrébine et non pas parce qu'elle est compétente, et un malaise de la communauté maghrébine qui ne se sent pas reconnue à égalité, mais instrumentalisée et divisée. L'expérience de Rachida Dati est à ce titre exemplaire du danger de faire des femmes politiques des top-modèles, des stars. Afin que son implication en politique lui permette de ne pas subir, mais d'être acteur, elle veille à maîtriser son exposition médiatique et politique. En effet, elle a conscience qu'élue depuis un an, secrétaire nationale UMP depuis un mois et en France depuis 13 ans, il est nécessaire qu'elle ne perde pas la maîtrise de son parcours de femme politique issue de la diversité. Selon elle, la promotion de la diversité doit permettre à tous les Français quelle que soit leur origine de s'engager pour faire quelque chose pour leur pays. L'enjeu est pour elle de mettre en avant ce qui fait de nous tous des Français utiles à la nation et non nos origines respectives. Elle associe la dérive vers le communautarisme où certains se sentent plus appartenir à une communauté qu'à la communauté nationale, à une responsabilité partagée, il n'y a pas de bourreau et de victime. Elle fait ainsi écho à l'affirmation de l'intellectuelle américaine Bell Hooks selon laquelle comme d'autres formes d'oppression collective, le sexisme est perpétué par les structures institutionnelles et sociales, et par les individus qui dominent, exploitent ou oppriment et par les victimes elles-mêmes, amenés par la socialisation à adopter des comportements qui les rendent complices du statu quo".
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article