Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Le plan de relance de l’Etat et la mauvaise foi de Guillaume Garot - 26/06/2009

Il est temps que M. Garot assume ses responsabilités et assure pleinement ses fonctions.

Le député-Maire de Laval accuse le gouvernement de tenir un double langage et annonce aux Lavallois que l’Etat ne tiendra pas ses promesses et ne soutiendra pas la relance à Laval.


Les Lavallois sont en droit de connaître les raisons de ce refus et nous nous devons de mettre la lumière sur ce dossier d’autant plus que 99 millions ont été débloqués pour l’Ouest permettant ainsi le financement de plusieurs projets dans plusieurs collectivités, toutes couleurs politiques confondues.


Pourquoi alors M. Garot serait-il lésé ?


Les principales raisons de ce refus incombent à M. Garot lui-même et à son manque d’anticipation et de sérieux dans la constitution du dossier de demande de subvention pour que l’Etat appuie les projets d’investissement locaux :

  1. M. Garot a soumis sa demande hors délai. En effet, il saisit le ministère chargé de la mise en œuvre du plan de relance le 7 mai 2009 soit plus de 3 mois après la réunion du comité interministériel qui s’est tenu le 2 février 2009 à Lyon pour sélectionner les projets.
  2. Les 6 projets soumis étaient non seulement incomplets mais répondaient soit partiellement soit pas du tout aux 3 critères imposés par l’état à savoir des projets pour lesquels :

-          les enquêtes juridiques sont terminées

-          les permis de construire sont déposés

-          les accords de l’ensemble des financeurs sont obtenus. Le financement de l’Etat venant en complément.


Cela aurait été le cas si M. Garot avait assuré la continuité des projets initiés par l’ancienne majorité ; c’est le cas par exemple de l’aménagement du square de Boston, de la réhabilitation du quartier de l’Epine ou encore de la construction de la gare routière.


En effet, une grande majorité des projets d’investissement ont été gelés depuis mars 2008 et aujourd’hui les Lavallois le payent doublement puisqu’ils perdent une source de financement non négligeable dans le cadre du plan de relance tout en payant 26 % d’impôts en plus.


Par ailleurs, nous sommes en droit de nous inquiéter et de nous interroger sur la capacité de M. Garot à gérer l’enveloppe qui va lui être accordée par l’Etat dans le cadre de la mesure d’aide aux investissements des collectivités locales en payant par anticipation dés 2009 le FCTVA au titre de 2008.


Après plus d’un an de Mandat, M. Garot ne plus se cacher derrière des arguments comme le désengagement de l’état ou encore la mauvaise gestion de la ville par l’ancienne majorité pour justifier ses erreurs et ses mauvais choix.


Il faut absolument qu’il cesse de manipuler l’opinion publique en donnant des informations erronées à nos concitoyens.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article