Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Le PS et les micro-partis

Dominique Paillé (UMP)explique les grands chantiers de la rentrée.

AFP PHOTO / THOMAS COEX

 

Depuis plusieurs semaines les partis de gauche alimentent la polémique sur les micro-partis et le financement des formations politiques stigmatisant l’UMP et se drapant dans les atours vertueux de l’exemplarité.

Or, récemment LeMonde.fr décrivait les méandres du financement des multiples partis de gauche et des partis régionalistes et soulignait qu’en 2008, dernière année de référence pour le financement de la vie publique, le PS disposait à lui seul d’un budget total de plus de 59 millions d’euros alors que l’UMP disposait pour sa part d’un budget de 52 millions d’euros.

Si au budget du PS on ajoute l’ensemble de ceux des autres partis de gauche, ce n’est pas moins de 95,4 millions d’euros que se partage l’ensemble de l’ancienne gauche plurielle !
Les plus riches sont donc loin d’être ceux qui sont attaqués depuis plusieurs semaines.

Le Mouvement Populaire tient à rétablir la vérité et demande à cette occasion au Parti Socialiste de retrouver un peu de pudeur. Ces chiffres incontestables et publics devraient à tout le moins conduire ses dirigeants sur ce sujet à éviter de jouer les chevaliers blancs. Et encore cette réalité à gauche ne tient-elle pas compte du budget de l’Association politique de Madame Royal, Désir d’avenir !

La vertu est rarement l’apanage de ceux qui s’en réclament…

Dominique PAILLE
Porte-parole Adjoint de l'UMP

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article