Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Législatives 2012 : Propositions et extrait du débat du 14 juin

Analyse des résultats du 1er tour :

 

Dans un contexte national difficile et malgré une dissidence, les Mayennais, que je remercie infiniment, ont choisi ma candidature pour les représenter à ce 2ème tour des législatives car j’ai su gagner leur confiance en tenant un discours de vérité et en montrant ma détermination à défendre leurs intérêts.

Il s’agit d’un résultat très encourageant mais qui en dit long sur la déception des Mayennais par rapport à l’inaction et au manque de projets du candidat sortant. Je dois rappeler les résultats de M. Garot aux législatives de 2002, il était lui aussi en tête dans seulement 2 communes Montflour et Voutré. La seule différence par rapport à 2012, c’est qu’il n’était même pas parvenu à passer le 1er tour, nous, nous y sommes parvenus !

Vous ne pouvez pas contester qu’un candidat sortant après à peine 5 années de mandat, avec un contexte national qui lui est largement favorable, ne soit pas passé dès le 1er tour surtout lorsqu’on met en avant un ancrage de la gauche dans la 1ère circonscription.

C’est bien de ce bilan qu’il s’agit et c’est bien ce bilan que les Mayennais jugeront par leur vote dimanche prochain.

 

Bilan de M. Garot à l’Assemblée nationale

 

Lorsque l’on sollicite la confiance des électeurs, il faut avoir un peu plus de considération pour la chose publique et cela commence par participer activement aux travaux de l’Assemblée nationale.

 

J’invite les électeurs qui seront tentés par un vote pour le candidat sortant de consulter le site nosdeputes.com et le travail parlementaire de M. Garot ces 5 dernières années :

 

-         Il a eu 79 semaines d’activité contre une moyenne de 109 pour un député socialiste

-         Il a été présent 97 fois en commission contre une moyenne de 157 fois pour un député socialiste et a fait 34 interventions contre une moyenne de 172 pour un député socialiste

-         Il a eu 38 interventions longues et 20 interventions courtes dans l’hémicycle contre une moyenne de 346 et 465 interventions respectivement pour un député socialiste

-         Il a n’a écrit aucun rapport et n’a fait aucune proposition de loi

-         Il a posé 6 questions orales en 5 ans soit une moyenne d’1 question par an.

 

Au final, je ne pense pas que M. Garot manquera à l’Assemblée nationale puisqu’il n’y est jamais !

 

Combien coûte la gauche depuis septembre 2011 et depuis le 6 mai 2012
 
‘’Dis-moi ce que tu fais au sénat, je te dirais ce que tu feras à l’Assemblée !’’

 

Depuis 6 mois, le PS, majoritaire au sénat, a voté une trentaine de nouvelles taxes pour un total de plus de 30 Mds€, selon la Cour des Comptes présidée par un socialiste, M. Migaud.

Au passage cela me rappelle un chiffre vertigineux qui est la hausse de 30 % des impôts locaux décidée par M. Garot ! Augmentation qui restera gravée dans la mémoire des Lavallois !

La redistribution de l’épargne des Français dans des dispositifs qui ne créent ni richesse ni emploi implique non seulement l’appauvrissement des Français mais aussi l’appauvrissement de l’Etat et la fragilisation de la France face aux financiers.

 

Il existe un 2ème sujet fondamental car il touche le quotidien des Mayennais, c’est la question du quotient familial dont le nouveau gouvernement, à peine, installé a annoncé la remise en cause. Selon le quotidien Libération, dont on ne peut pas soupçonner la proximité avec ma famille politique, une moyenne de 800 à 1000 € en moins chaque année pour les classes moyennes compte tenu  du redécoupage du quotient familial.

 

Enfin, la folie historique du PS sur les retraites et cet entêtement de faire travailler les Français toujours moins et moins longtemps comme si le travail était une tare.

La folie de retour à la retraite à 60 ans va mettre en péril sur le long terme les pensions de retraite des 15 millions de retraités de notre pays car nous serons le seul pays au monde à avancer à nouveau l’âge de départ à la retraite alors qu’on vit plus longtemps et que nos comptes publiques sont en grande difficulté.

Cette décision sans concertation imposée par décret coûtera au contribuable Français 10 Mds€ sur 5 ans ! C’est 1 point de cotisation prélevées sur tous les salaires, toutes les retraites et au final sur tous les Français.

 

Concentration de tous les pouvoirs

 

Les Mayennais ne veulent pas d’une nième chambre d’enregistrement (Laval, Laval Agglo, Conseil régional, Sénat…) qui bride toute forme de débat en concentrant le pouvoir entre les mains d’une élite qui fait la politique de père en fils par héritage, qui cumule les mandats de député, de maire, de conseiller politique, de président d’agglomération, de président de Méduane Habitat, de président de tout et au final de rien.

C’est cela que les Mayennais ne veulent plus et c’est contre cela que je continuerai à me battre.

 

Je me bats pour un idéal qui ne ressemble en rien au paysage politique qui se dessine au lendemain du 17 juin si la gauche gagne et concentre tous les pouvoirs.

 

J’ai fait le choix de la France car c’est une démocratie et non pas un pouvoir concentré aux mains d’un seul et même parti qui prône la pensée unique. Les Mayennais ne veulent pas d’un appareil socialiste parisianisé déconnecté de la réalité car cette gauche n’offre ni espérance ni promesse honnête et crédible pour l’avenir de la France.

 

Mes priorités dés le mois de juillet prochain

 

Je me battrai pour une France où l’on partage des valeurs avant de partager des richesses, une France où l’on a des devoirs avant d’avoir des droits, une France qui protège le patrimoine de ses enfants au lieu de leur transmettre des dettes. C’est cette idée de la France que je veux porter et défendre ici en Mayenne et à l’Assemblée nationale.

Ma génération de politiques non politiciens veut prendre de la hauteur et proposer une alternative. Je vais être lucide et objective en vous disant que je me bats avec force contre la vieille classe politique : contre cette gauche, dont M. Garot fait partie, obsédée par l’argent public, la dépense publique et la dette publique, donner encore et toujours de l’argent que l’on n’ a pas et je me bats avec autant de force contre cette droite obsédée par l’économie qui passe par le CAC40 et les grands groupes. Ces 2 visions sont mortes !

 

Education

 

Il y a un enjeu clé pour assurer l’éducation de tous : l’école primaire !

- Il nous faut réformer la formation des professeurs et sortir de ce pédagogisme sans réalité concrète.

- Nous devons revenir aux savoirs fondamentaux : nous ne pouvons pas envoyer à l’horizon du CM2 des Mayennais sans les bases fondamentales et élémentaires : lire, écrire, compter.

- Nous devons recréer le lien entre parent-professeur-élève par la création de « Conseils de soutien » aux familles et aux enfants en difficulté.

- Donner plus d’autonomie aux chefs d’établissement et aux enseignants pour leur laisser la liberté de mener un projet pédagogique adapté à l’environnement des enfants. Faire confiance à nos enseignants est le début de la reconnaissance de leur travail et de leurs compétences.

 

Famille

 

Dans une société en crise , les repères sont primordiaux et indispensables. C’est tout ce qui reste à une société de non délocalisable ! Les valeurs familiales, le savoir-vivre et le savoir-être, l’autorité, le respet, l’effort…

Nous placerons la famille et les valeurs éthiques et bioéthiques au centre du débat politique et des politiques publiques.

Il nous faut remettre des repères dans notre société : en tenant un discours équilibré et de mesure.

 

- Nous ne légaliserons pas les drogues douces qui mènent vers les drogues dures comme plusieurs études l’ont montré car nous avons la responsabilité de protéger nos enfants en tant que parents avant de le faire en tant que représentants de la nation.

Il n’y aura de place ni au laxisme ni à une société en dérive qui ne défend plus d’idéal et qui autorise tout et n’importe quoi !

 

- Les prestations familiales devront désormais être versées sous forme de chèques services car l’argent de l’Etat prévu pour l’éducation des enfants doit aller dans l’éducation de nos enfants.

 

On légifèrera au nom de la nation et pour une France responsable et forte!

 

- A chaque vote ou proposition de loi, je lancerai une consultation car je veux que ma voix soit celle des Mayennais.

 

Je veux être une Députée pragmatique dont les choix ne sont pas guidés par une idéologie aveugle ou des intérêts personnels.

 

Je veux être la porte-parole d’une droite modérée et sociale qui met l’humain et le travail au cœur du même débat.

 

Je veux défendre une solidarité responsable et une compétitivité équitable.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article