Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Les nouveaux rythmes scolaires : l’ancrage d’une révolte

Rythmes scolairesDepuis la rentrée scolaire, enfants et leurs parents, enseignants et leurs syndicats, élus opposés à une réforme qui mécontente tous leurs administrés…interpellent et manifestent sans être entendus ni par le Ministre de l’Education Nationale ni par le chef du gouvernement dont il fait partie.

Le gouvernement Jospin avait entériné la réforme uniforme des 35h ne tenant pas compte des situations diverses et variées des entreprise françaises : la réforme des rythmes scolaires du gouvernement Ayrault est sur le même mode que les 35h, cela ne convient à personne mais l’on persiste dans l’erreur et l’aberration ! Les petites comme les grandes communes, indépendamment de leurs moyens, devront appliquer cette réforme bâclée et non financée et les conseils municipaux actuels engageront les suivants sur une voie économique désastreuse !

Les enfants sont fatigués, en particulier ceux en maternelle, car en guise de repos supplémentaires, ils se rendent une journée de plus à l’école. Une organisation plus complexe pour les parents qui n’ont plus à se concentrer sur le mercredi pour occuper leurs enfants mais toute la semaine par des fins scolaires plus tôt. Des enseignants qui voient du personnel non formé et sans droit de regard, entrer dans le cercle scolaire et utiliser les classes pour les activités car pas d’autre solution du fait du manque de préparation de la réforme. Des maires qui doivent/devront trouver du personnel pour le périscolaire dans un contexte économique très rude…

Avec une mobilisation de l’ordre de 25% des enseignants ces derniers jours, c’est l’ancrage d’une révolte amorcée depuis février, sachant que cette proportion est déjà supérieure à la proportion d’écoles déjà concernées par la réforme (- de 20%) : nous ne sommes pas encore en septembre… lorsque la loi ne laissera pas le choix.

La réforme des rythmes scolaires de François Hollande :

  • A été imposée par décret car il s’agit d’un transfert non financé de compétences de l’Etat aux communes, ce qui est anticonstitutionnel !
  • N'est pas financée : les communes vont devoir augmenter les impôts pour faire face et ce sont les parents qui vont encore payer !
  • Est injuste : en fonction de la commune où ils habitent les enfants ne pourront pas bénéficier d'une même qualité d'activités proposées. L'école ne doit pas renforcer les inégalités !
  • Est mal préparée : les enfants sont déroutés ! Les tout-petits en maternelle ont besoin de repères : or ils n'ont plus 2 jours consécutifs avec des horaires semblables et changent sans cesse d'encadrants.
  • Désorganise l'école : les instituteurs sont oubliés ! Est-ce pertinent de remplacer le temps d'apprentissage par de « l'initiation aux claquettes » ou de « l'initiation Hip Hop » ? C'est sympathique mais ce n'est pas ce qu'on attend de l'école.

Face à ce bilan négatif et afin d’apporter des réponses concrètes aux Mayennais, Samia SOULTANI-VIGNERON, Présidente de la fédération UMP de la Mayenne organise une réunion publique sur le thème « Rythmes scolaires : de la décision politique à la mise en œuvre pratique » animée par Isabelle Le Callenec, Députée d’Ille et Villaine.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article