Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Municipales 2014 à Laval : le faux-pas de trop

En 2008, Guillaume Garot et son équipe ont fait de nombreuses promesses aux Lavallois et notamment aux employés municipaux à qui ils proposaient des relations basées sur le dialogue, la concertation et le respect.

Après avoir balayé d’un revers de la main la promesse de ne pas augmenter les impôts et après avoir écarté les élus de l’opposition de commissions politiquement sensibles telle que celle relative à la privatisation du stationnement, le tour des employés municipaux est arrivé.

Prise de panique à l’approche des échéances électorales de 2014, la majorité municipale essaye de sortir la tête de l’eau en usant et abusant de son pouvoir. A quelques mois des élections municipales de 2014, Guillaume Garot, par l’intermédiaire de Jean-Christophe Boyer, a décidé de " faire le ménage " dans les services de la ville.

Un nouvel organigramme contesté et maquillant une volonté de verrouiller le système à l’approche des élections municipales a ainsi été imposé sans aucune concertation aux employés municipaux malgré son rejet par l’ensemble des représentants syndicaux au CTP du 31 mai 2013.

Après avoir procédé ces derniers mois à des mutations brutales et arbitraires d’agents de la communication et des finances, aux recrutements de contractuels proches de Guillaume Garot et Jean-Christophe Boyer, la majorité municipale s’attaque à des services qui ne devraient souffrir d’aucune suspicion en des temps où la transparence est plus que nécessaire.

Aujourd’hui, c’est une direction particulièrement sensible et notamment son directeur qui sont visés par cette politique de verrouillage. Il s’agit du directeur en charge des élections, poste-clé désormais vacant à quelques mois des élections municipales. Cette dérive nous apparaît comme étant extrêmement dangereuse d’autant plus qu’il s’agit d’un représentant syndical dont tous louaient la droiture et le légalisme dans l’application de la réglementation.

Après une " mutation d’office dans l’intérêt du service ", il sera en charge de « Prospective et observation du territoire », une direction créée en toute pièce et dans la précipitation sans moyens ni objectifs afin de rendre son poste actuel disponible pour un affidé.

Pour masquer ces tripatouillages, la majorité municipale a créé quatre postes de direction en moins d’un mois au grand dam des contribuables lavallois : un poste pour la prospective et observation du territoire, pour le pôle ressources, pour le secrétariat général-prestations à la population et pour l’animation et la démocratie locale.

A qui ces directions seront-elles confiées et selon quelles procédures? Qui serviront-elles? Quels en sont les coûts, l’utilité et l’intérêt général ?

A 8 mois des élections municipales, MM. Garot et Boyer semblent découvrir la prospective à défaut de vision qui leur a fait défaut depuis plus de 5 ans.

Nous ne pouvons rester muets face à un tel verrouillage, à un tel déni de démocratie à la veille d’échéances électorales locales. La majorité municipale doit rendre des comptes aux Lavallois maintenant et nous ne resterons pas inactifs face à de telles manœuvres dignes de républiques bananières. Nous réclamons le respect des Lavallois et des agents municipaux dans l’intérêt de tous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article