Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Pas de concertation pour la mise en œuvre de la semaine des 4,5 jours…non plus !

Lors du Conseil Municipal du 17 décembre, Messieurs Boyer, Garot et Kiessling ont expliqué leur empressement à répondre à la réforme des rythmes scolaires en invoquant le fait qu’un écolier avait perdu, en 30 ans, l’équivalent d’une année scolaire. Ont-ils réalisé que la réforme telle qu’elle est présentée par Monsieur Peillon ne viendra en rien compenser cette perte ? En effet, ne confondent-ils pas temps de présence à l’école et temps d’apprentissages ? D’un côté on ajoutera trois heures de classe le mercredi matin, mais de l’autre, on supprimera trois heures d’apprentissages en finissant l’école plus tôt !

Rappelons également que sur ce dossier, la concertation avec les différents partenaires lavallois (enseignants, parents, personnel municipal, autres communes de l’agglomération …) a été inexistante. Monsieur Boyer a annoncé que la réforme s’appliquerait à la rentrée 2013 (la décision est donc prise) et que la concertation (comprenez plutôt « information ») débutera en janvier.

Pourtant, à la demande de l’AMF, le gouvernement avait laissé le choix de la mise en œuvre de la semaine des 4,5 jours soit en 2013 soit en 2014 afin de rassembler les conditions nécessaires pour préparer la rentrée avec les familles et le personnel.

M. Garot, Ministre du Gouvernement Ayrault, voudrait-il faire figure de bon élève au détriment du personnel, des familles et du contribuable lavallois puisque les collectivités devront faire face à de nouvelles charges (activités péri-scolaires, transports scolaires…) avec ces nouveaux rythmes scolaires ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article