Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Projet de la gare : après le mensonge, le plagiat

En 2005, la ville avait décidé de moderniser la gare de Laval et ses abords en prévision de la mise en service de la LGV et de la virgule de Sablé à l’horizon 2017.

Le projet de la ZAC de la gare, confié à LMA ex-SACOLA, devait se dérouler en 3 phases :

- octobre 2005 – décembre 2006 : réaménagement de la place de la gare et création d’un parking souterrain de plus de 400 places. Phase entièrement réalisée dans les délais par la majorité municipale précédente.

- 2007 : démolition du bâtiment des services administratifs et techniques de la SNCF pour laisser la place à un pôle d’activité à vocation tertiaire et à des logements.

-   2008 : réhabilitation de la passerelle et aménagement de la nouvelle gare routière.

En plus de ces grandes phases du projet, une nouvelle voie de circulation, tracée le long des voies, était prévue pour rejoindre le pont de Paris.

Le projet de ZAC de la gare devait permettre de tirer partie des friches SNCF pour créer une continuité urbaine vers les Vignes et les Pommeraies.

Ce projet est plagié aujourd’hui après avoir été enterré en 2008 avec le changement de majorité sous prétexte de l’état des finances de la ville !

Cette décision irresponsable a non seulement coûté de l’argent au contribuable lavallois mais elle a également privé la ville des outils financiers d’urbanisme, fonciers et juridiques pour acquérir les terrains, les aménager, les équiper et les faire évoluer.

En prenant 4 ans de retard et en tombant dans les travers des bas calculs politiciens, la majorité municipale a fait de Laval le canard boiteux de la région.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article