Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Samia SOULTANI-VIGNERON

Il s'agit d'un blog d'information sur la vie politique à Laval ainsi que l'engagement politique de Samia Soultani-Vigneron, Présidente de la fédération des Républicains de la Mayenne, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire et Première adjointe de Laval.

Tribune de l'opposition - Tarifs des parkings : un choix décidé par 2 et imposé à tous

Fallait-il s’étonner des conséquences de la privatisation des parkings décidée par la majorité municipale menée par M. Garot et M. Boyer ?

La création d’un collectif et la multiplication des pétitions contre l’impact de cette décision sans concertation sur les Lavallois prouvent encore une fois la brutalité avec laquelle la majorité municipale impose des choix subis par tous.

Non seulement les élus de l’opposition avaient critiqué les modalités d’audition des entreprises qui se sont déroulées dans une grande opacité et qui ont amené la majorité municipale à choisir Urbis park comme délégataire mais nous avons également dénoncé avec force la privatisation d’un service public dans lequel des investissements lourds ont été engagés par la ville.

Dès 2008, la majorité municipale a souscrit des emprunts pour le rachat des parkings pour près de 10 M€ qui sont venus alourdir la dette et la fiscalité des Lavallois avec une augmentation de 30 % des taxes locales. A cette augmentation, qui représente 6 M€/an de plus dans les caisses de la ville soit autant de millions de moins pour les ménages et les entreprises, se sont ajoutées des augmentations de tarifs des services de la ville (cantines, centres de loisirs…) et aujourd’hui celle des tarifs de stationnement qui touchent usagers, salariés et résidents du centre-ville.

Le zonage et les tarifs de stationnement concernent aujourd’hui des quartiers résidentiels ne laissant aucune alternative aux habitants du centre-ville ne disposant pas de garages, pénalisent les salariés du centre-ville et découragent les usagers qui participaient à l’activité économique de notre ville.

Il n'y a de place ni au sectarisme ni à l'intolérance dans la gestion de ce dossier qui nécessite cohérence et responsabilité de la part des élus de la majorité municipale garants du bon usage des deniers publics.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article